All Scholars

EGGER, Émile

  • Image
  • Date of Birth: July 18, 1813
  • Born City: Paris
  • Born State/Country: France
  • Date of Death: September 1, 1885
  • Death City: Royat
  • Death State/Country: France
  • Education:

    D.Litt., Paris, 1833.

  • Professional Experience:

    Chargé de rhétorique au Lucée Henri & seconde, Lycée Charlemagne, 1838; Chargé de conférence à l’ENS, 1839; asst. prof. Greek, Faculté des Lettres, Paris, 1840-55; prof. Greek lit., 1855-85; memb. Académie des Inscriptions, 1854; Conseil superieur de l’instruction publique, 1873. 

  • Publications:

    Longini quae supersunt (Paris, 1837); Varro De Lingua Latina (Paris, 1837); De Verborum significatu de Verrius Flaccus (Paris, 1839); Question d'histoire littéraire : de l'influence du papyrus égyptien sur le développement de la littérature grecque (Paris: Imprimerie de Paul Dupont, 1842); Latini sermonis vetustioris, reliquiae selectae (Paris: Hachette, 1843); Examen critique des historiens anciens de la vie et du règne d'Auguste (Paris: Dezobry, 1844); Examen des nouvelles fables de Babrius découvertes en Grèce par m. Minoïde Minas ([Paris], [Impr. de P. Dupont et cie], [1844?]) Epigraphices graecae specimina selecta : in usum praelectionum academicarum (Paris: Dezobry, Magdeleine et cie, 1844); Revue des traductions françaises d'Homère  ([Paris] [Didot frères], [1846]); Études sur l'antiquité: Aristarque (Paris: Fournier, 1846); Latini sermonis vetustioris reliquiae selectae (Paris, 1848); Essai sur l'histoire de la critique chez les Grecs suivi de la Poétique d'Aristote: et d'extraits de ses problèmes (Paris: A. Durand, 1850); Notions elementaires de grammaire comparée (1852); Apollonius Dyscole, essai sur l'histoire des théories grammaticales dans l'antiquité (1854; repr. Hildesheim, 1987); De la cherté du papier au temps de Périclès Lettre à Ambroise Firmin Didot (Paris: Dubuisson, 1856]); Observations sur quelques fragments de poterie antique provenant d'Égypte, et qui portent des inscriptions grecques (Paris: Institut de France, 1857); Mémoire sur un document inédit pour servir à l'histoire des langues romanes (Paris: Institut de France, 1857); Mémoire sur la poésie pastorale avant les poëtes bucoliques ([Paris], [1860]); Mémoire sur cette question: si les Athéniens ont connu la profession d'avocat(Paris: Didot, 1860); Des origines de la prose dans la littérature grecque ([Paris], 1860); Observations historiques sur l'institution qui correspondait chez les Athèniens à notre état civil et explication de l'inscription inédite d'une plaque bronze provenant d'Athènes (Paris: Didier, 1861); Mémoire historique sur les traités publics dans l'antiquité, depuis les temps héroïques de la Grèce jusqu'aux premiers siècles de l'ère chrétienne (Paris: Institut de France, 1861); Memoires de literature ancienne (1862), Observations sur un papyrus grec: contenant des fragments d'un orateur inconnu (Paris: Firmin Didot, 1862); Mémoires de littérature ancienne (Paris: Durand, 1862); Memoires d'histoire ancienne et de philologie (Paris: Durand, 1863); Des Journaux chez les Romains et des annales des Pontifes (Paris: A. Durant, 1863); De la langue et de la nationalité grecques; réflexions sur quelques documents historiques du temps de la prise de Constantinople par les Tures (Paris: Didot, 1864); Observations sur un procédé de dérivation très-fréquent dans la langue française et dans les autres idiomes néo-latins (Paris: Institut de France, 1864); Notions élémentaires de grammaire comparée (Paris: Ch. Lahure, 1865); Les Papyrus grecs du Musk du Louvre et de la Bibliotheque Imperiale (1865); Le papier dans l'antiquité et dans les temps modernes ; aperçu historique (Paris: Hachette, 1866); Études sur les traites publics chez les Grecs et les Romains (1866); Études d'histoire et de morale sur meuntre politique chez les grecs et chez les romains (Turin, 1866); L'Hellenisme en France lecons sur l'influence des etudes grecques dans le developpement de la langue et de la litterature francaises (Paris, 1869; New York: B. Franklin, [1967]); Un ménage d'autretois : étude de morale et d'économie domestique (Paris: Hachette, 1867); De l'histoire et du bon usage de la langue française (Paris: L. Hachette, 1868); Les Estienne, hellénistes et imprimeurs de grec au seizième siècle .. ([Paris], [1869]); Note sur quelques documents relatifs à l'économie domestique et aux denrées alimentaires en Égypte sous les Ptolémées ([Paris]: [Gauthier-Villars], [1870]); Des motes qui dans la langue grecque expriment le commandement et la supériorité ([Paris] : [Acadèmie des Inscriptions et Belles-Lettres], [1870?]); Des collections d'inscriptions grecques ([Paris]: Imprimerie Nationale, 1871); Notice sur un papyrus gréco-égyptien inédit appartenant à la bibliothèque de l'Université d'Athènes (1873); Les Substantifs Verbaux formés par apocope de l'infinitif. (Montpellier, 1875); Notions élémentaires de grammaire comparée pour servir à l'étude des trois langues classiques conformément au nouveau programme officiel (Paris: A. Durand, et Pedone-Lauriel, 1875); Callimaque considéré comme bibliographe, et les origines de la bibliographie en Grèce ([Paris], [Chamerot], [1876]); Socrate et le dialogue socratique (Paris: Chamerot, 1879); Observations et reflexions sur le developpement de l'intelligence et du langage chez les enfants (1879); Mémoires sur les Oeconomica d'Aristote et de Théophraste et sur quelques traductions de l'Économique d'Aristote (Paris: Impr. Nationale, 1881); Notions élémentaires de grammaire comparée pour servir a l'étude des trois langues clasiques (Paris, G. Pedone-Lauriel, 1888); Étude sur l'éducation et particulièrement sur l'éducation littéraire chez les romains depuis la fondation de Rome jusqu'aux guerres de Marius et Sylla ([Paris?]: [n.p.], [1888?]); La Littérature grecque (1890).

  • Notes:

    Egger came from an Austrian family. As a student he demonstrated such a command of classical literature that he was awarded a doctorate at the age of twenty. Egger was a voluminous writer, a sound and discerning scholar, and his influence was largely responsible for the revival of the study of classical philology in France. Before the age of 30 he had produced editions of Longinus, Varro and Festus and Verrius Flaccus. He became a pioneer not only in French classics to which he introduced the new German scientific inspection of texts. Egger covered the gamut of Greek studies, from history to epigraphy to papyrology to the then-new notions of comparative grammar, in which field he was a pioneer, writing the first article on the subject (1852) and following it with an historical analysis in his treatment of Apollonius Dyscolus (1854).  Egger was also a pioneer in the field of the history of classical scholarship who wrote the first history of Greek studies in France (1869). His Greek scholarship followed the example of August Boeckh (1785-1867) in taking on comprehensive studies of Greek literature and life, particularly his history of criticism in Greece (1850). He wrote on Callimachus as a bibliographer, published papyri and inscriptions. 

  • Sources:

    Pökel, 68; GE XV 601-2; Salomon Reinach, BBJ 8 (1885) 108-9; bibl., 109-11; R. Mowat, Bulletin epigraphique 5 (1885) 334-6; Anatole. Bailly, Notice our Émile Egger: sa vie et see travaux (Paris: Pedone-Lauriel,1886); Sandys, 3:255-6; Alexandros Katsigiannis, "The Emergence of Modern Greek Studies in Late-Nineteenth-Century France and England: The Yearbooks of the Association pour l’encouragement des études grecques en France (1867) and of the Society for the Promotion of Hellenic Studies (1877)," in Languages, Identities and Cultural Transfers: Modern Greeks in the European Press (1850-1900), ed. Georgia Gotsi and Despina Provata (Amsterdam: Amsterdam University Press, 2021) 83-106.  

  • Author: Ward Briggs